Le 7 juin 2014, à Lausanne, Génération RBI a organisé une après-midi de présentation, discussion, atelier, créativité, intelligence collective…. voici le compte rendu de cette après-midi très enrichissante.

Présentation de « Génération RBI »

Génération RBI est une organisation de personnes actives qui veulent soutenir la campagne pour le Revenu de Base Inconditionnel en Suisse.

La suisse du RBIGénération RBI est un groupe de personnes actives. Dans tout groupe qui a envie d’être actif, il y a des tensions humaines qui finissent par pourrir le travail du groupe.. et des tensions dans le travail du groupe qui finissent par pourrir les relations humaines.

Ainsi pour tenter de limiter ces tensions, Génération RBI utilise un mode de gouvernance tout à fait particulier l’Holacracy. (Au fil du temps nous avons adopté une forme un peu allégée de holacracy. Holacracy est issue du milieu des entreprises et nous sommes dans le milieu associatif et bénévole qui est un peu différent. On creuse le sujet.)

C’est un mode de gouvernance, ou l’on réparti les tâches de l’organisation en rôle. Puis les personnes donne de l’énergie au rôle qu’on leur attribue, si elles peuvent, si elles veulent…

La personne responsable d’un rôle est totalement souveraine dans son rôle. C’est elle qui prend les décisions qui concernent ce rôle. Ainsi bien souvent, on évite de longues discussions, très courantes dans les organisations, pour décider si ce nouveau projet est bien ou pas. Ces discussions sont souvent longues, car chacun y va de son anecdote, de son expérience, met en avant ses peurs, se croyances, et l’on tourne en rond..  et on ne fait rien à cause de peurs souvent irrationnelles...

En Holacracy, on peut aussi faire des grandes discussions, ce n’est pas interdit. Mais ça arrive peu. Au final, c’est la personne responsable du rôle qui tranche, qui prend la décision.

Mais il ne faut pas y voir là une dictature. Non, car chacun fait partie d’un groupe, et il existe des réunions de « gouvernance » qui permettent de créer le « design » de l’organisation, de créer les rôles, de les supprimer, de freiner les gens un peu trop entreprenants en cas de problème. Dans ces réunions de gouvernance, il y a tout un processus qui permet d’adapter l’organisation à la réalité du terrain. Chacun a le droit d’émettre des objections. Mais elles sont traitées de manière rationnelles pour voir si elles sont valables ou si ce sont des peurs infondées.

Voici quelques exemple de questions pour tester la validité d’objections: « Est-ce que cette objection est basée sur un fait ou juste sur une croyance ?« , « Est-ce que l’on peut essayer, sachant qu’en tout temps on peut revenir en arrière ?« , « Cette objections n’est pas valable, car elle ne concerne pas la nouvelle proposition, elle concerne un problème qui était déjà là avant ! « .

Avec un peu de pratique, on se rend compte que dans la vie courante, nous sommes tout le temps parasité par des peurs et des croyances. Le processus de décision d’Holacracy fait du bien, même si parfois il parait un peu dur ! 😛

Un des fondements de Holacracy, c’est le pilotage dynamique. Le principe est de connaitre le but, la direction où l’on va. Mais l’on ne connais pas le détail pour y aller. Il ne sert à rien de trop prévoir, de toute façon la réalité du terrain va changer.

Cette philosophie est basée sur l’observation du défi Marshmallow.

Le concept de ce défi ? Construire la tour la plus haute possible avec des spaghetti, de l’adhésif et placer un marshmallow au sommet de cette tour.

Parmi tous les groupes de gens testés. Les plus nuls sont les gens qui sortent d’école de management et commerce !

Ils passent 90% du temps à planifier leur tour.. puis ils la montent… le plan a une faille.. la tour s’effondre… et le temps imparti pour réaliser la tour est terminé. Le marshmallow est toujours au sol !

Un des groupes de personnes étonnamment très efficace. Ce sont les enfants de 5 ans !

Les enfants, ne planifient rien, ils commencent directement à construire leur tour. Elle grimpe, elle s’effondre un bout, elle est consolidée, elle continue de grimper, elle a une forme étrange, mais à la fin du temps imparti, la tour est debout et solide !

Une organisation gérée en holacracy, c’est ça ! C’est une organisation qui a une forme étrange, mais qui avance !

Vous n’avez certainement jamais vu d’organisation aussi étrange que « Génération RBI« , mais c’est une organisation qui avance, qui construit. C’est une organisation qui n’est de loin pas parfaite mais qui se donne les moyens d’être perfectible.

Pour en savoir plus sur Holacracy => http://decouvrirlholacracy.wordpress.com/

Les valeurs de Génération RBI

Pour connaitre les valeurs qui animent les membres de Génération RBI, nous avons fait un jeu. Chacun(e) a voté pour les valeurs qui lui plaisent le plus. Au besoin des valeurs ont été ajoutée. Finalement certaines valeurs étaient bien mise en avant et d’autres moins, mais nous n’en avons supprimée aucune.

Voici le nuage de mot qui permet de voir quelles sont nos valeurs. Nos valeurs préférées sont mise en avant grâce à leur taille.

Valeurs Génération RBI

On observe que les principales valeurs qui animent Génération RBI sont « ouverture d’esprit », « intelligence collective » et « créativité ».

La mascotte de Génération RBI

mascotte abeille RBILa mascotte de Génération RBI  est l’abeille. Elle est positive. Elle est butine pour elle seule, mais en même temps pollinise les fleurs qui en retour vont favoriser son environnement en entier, ce qui lui est tout à fait favorable. L’abeille est un animal social qui utilise beaucoup l’intelligence collective. Mais c’est également un animal indépendant qui ose voler de ses propres ailes et explorer son environnement.

logo-generation-rbi-mini-lettre nouvelleLe logo de Génération RBI est un hexagone qui rappelle le nid d’abeille. Mais il est un peu différent quand même.

Le turquoise a été choisi comme couleur, car c’est une couleur qui est peu marquée politiquement. En effet, le RBI n’est ni de gauche, ni de droite….. mais en avant !

Site web de Génération RBI

 Le site, c’est celui-ci ! http://rbi-oui.ch

La page d’accueil du site décrit tout de manière simple et permet d’aller plus loin

La « Piste vita du RBI » permet en 10 étapes d’apprendre progressivement ce qu’est un RBI et comment il transforme la société. Le RBI te fait grandir de l’étape de petite larve d’abeille, à celui d’apiculteur expérimenté qui agit pour le RBI.

Parmi beaucoup d’autres pages, le site comporte aussi une page dédiée au financement de la campagne. Le fait que l’on peut financer la campagne en bitcoin fait le tour du monde sur les réseaux spécialisé. 166 commentaires en une soirée sur reddit… On en parle sur des blogs hollandais ! Donc ça vaut la peine de faire une campagne décalée !

Présentation de l’association « Impulsion »

Le Revenu de Base Inconditionnel n’est pas une fin en soi pour nous. C’est un outil pour aller vers un futur enviable.

Au moment où s’est posée le problème de créer une personne morale pour ancrer les activités de Génération RBI, nous avons élargi notre horizon. Nous n’avons pas simplement créé une association focalisée sur le RBI qui disparaitrait après la votation.

Nous avons envie de créer une structure qui puisse perdurer plus longtemps et qui puisse englober toutes les activités que nous faisons déjà pour oeuvrer vers un futur enviable.

 Nous avons donc créé l’association Impulsion pour également englober les autres projets qui nous tiennent à coeur.

L’association impulsion soutiens évidemment Génération RBI

Pour en savoir plus: http://impulsion.ch

logo impulsion

Présentation de l’oeuvre de Malizia Moulin

L’artiste Malizia Moulin est venue nous présenter son oeuvre d’art pour illustrer le Revenu de Base Inconditionnel.

 le cri suspendu

Militante pour le Revenu de Base Inconditionnel, je désire par le biais de ce tableau, démontrer l’utilité de chacun dans notre société, qu’on soit un être (clou) juste là planté ou un être (clou) ultra chargé de travail, de certifications d’études (entouré de fils, plein de cordes à son arc) notre valeur est la même et doit être reconnue!

A méditer…

clou et fil

« Il y a des être (clou) qui ont perdu la tête, d’autres qui sont tordus, mais chacun à son rôle à jouer« 

Pour plus d’information sur cet oeuvre.

https://www.behance.net/gallery/17181263/Projet-personnel-en-volume-Le-cri-suspendu-

Activité créative: « Montre moi un RBI »

Une des principales valeur qui rassemble les membres de Génération RBI est la créativité. Nous allons le vérifier.

Le RBI est quelque chose de difficile à montrer, à illustrer.

Le but de cet atelier et de trouver des idées, de montrer comment illustrer une RBI.

Après une brillante inspiration fourni par l’exemple de l’oeuvre de Malizia Moulin, ça devrait être facile.

Voici ce qui est sorti après une demi heure de réflexion et de travail pratique:

  • une idée de fable sur l’abondance du buffet canadien, qui est limitée par l’argent. Le RBI permet d’avoir une entrée et un plat principal. Donc de vivre, mais ne permet pas d’avoir un dessert. Il faut gagner de l’argent pour avoir plus que le RBI. Par exemple faire la vaisselle pour avoir le dessert.
  • Questionner le sens du travail. Un dessin qui montre qui montre les métiers qui ont du sens, et au milieu les jobs qui n’ont pas de sens. Voir dessin ci-dessous.
  • Lorsque l’on va au casino, il faut une mise de départ. Sinon on a pas le droit de jouer. Le RBI est cette mise de départ qui permet de jouer.
  • Remix de la scène de Guillaume Tell, l’arbalète et la pomme sur la tête de son fils: le Revenu de Base Inconditionnel, c’est de la confiance inconditionnelle.
  • 1948 premier pas en direction du RBI: l’AVS … 2018 ? On espère la suite !
  • Fable de l’enfant qui achète, avec son RBI, du temps à passer avec son père. => Un RBI permet de recomposer le cocon familial.
  • Le Revenu de Base Inconditionnel en chanson. « Vienne vienne le RBI, tant nous ne pouvons attendre » L’idée n’en est qu’à son début, mais quiconque veut la faire avancer peut le faire via un « pad » sur notre site: http://rbi-oui.ch/le-revenu-de-base-inconditionnel-en-chanson/
  • Un jeu de plateau avec des cases qui partent à la recherche du RBI. La cas de départ, c’est un licenciement ! Il y a plusieurs vie symbolisées par des logos générationRBI. Il y a des monstre comme… économie suisse !
  • Trouver une « image » qui deviennent le symbole du RBi, qui puisse devenir viral à l’image des mèmes qui circulent sur internet et sont remixés à toutes les sauces.  Une caricature peut être ? Proposition du dessin: « sans RBI: tu perds la mains sur ta vie. Avec un RBI, ça t’ajoutes des lignes de vie »  (à propos de viral sur internet trouver un #hashtag qui fédère => sur twitter il y a déjà #RevenuDeBase)
  • Un groupe de clowns lors de l’événement Alternatiba Genève qui aura lieu en automne 2015.
  • Un dessin: Le RBI pour passer du boulet que l’on traine à la liberté.
  • Illustrer (BD, dessin, etc..) la fable de l’aspirateur

IMG_6563 un travail qui a du sensIMG_6564 guillaume tel le RBI de la confiance


 

World café à propos d’un futur enviable

Une des principales valeurs qui rassemble les membres de Génération RBI est l’intelligence collective.

world caféAinsi il est temps de l’expérimenter pour trouver des solutions concrètes.

Le « World café » est un outil qui permet de faire émerger des idées à partir de nombreux individus, installé par groupes de ~4 personnes autour de tables recouvertes de nappe destinées à être gribouillées.

1h, 3 tours, 3 questions, un peu plus d’une vingtaine de personnes et déjà des dizaines d’idées concrètes pour créer un futur enviable !

  • 1ère question assez large pour inclure toute idée: « A quoi ressemble un futur enviable ?« 
  • une personne par table reste sur place pour faire la synthèse de ce qui s’est dit et fertiliser la discussion du tour suivant. Les autres personnes vont former d’autres groupes autour d’autres tables.
  • 2ème question: « Trouver des solutions pour tenir compte des objections au RBI, ou autrement dit: que faire pour rendre durable une société avec un RBI« . (Ex. si une objection au RBI est « le travail intégrer les gens dans la société, sans travail plus d’intégration »… donc chercher ce qui peut intégrer les gens.)
  • Comment avant, une personne reste à table et pollinise la discussion suivante…. les autres bougent.
  • 3ème question. Aller vers le concret: « Quelle, institution, action, personne, groupe, etc.. favoriser, aider pour aller dans le sens des solutions trouvées au point précédent ?« 
  • Synthèses des solutions trouvées.

RBI objection intégration du travail vivre sa vie selon son envie RBI pourquoi pas durable world café

Voici donc une liste de groupes, d’organisations, d’actions à favoriser pour rendre concret le futur enviable qui a émergé de notre world café.

  • soutenir tout ce qui touche à l’économie locale
  • comptabiliser le travail non rémunéré (domestique et bénévolat) dans le PIB. (Vu qu’il y a même des pays qui tiennent compte de l’économie souterraine…. drogue, prostitution, etc..)
  • soutenir l’économie collaborative. L’économie de fonctionnalité: échanger des droits d’usage sur des objets plutôt que les objets.
  • Parler à l’école de la culture du don.
  • Réformer l’école pour aller vers une école basée sur un principe d’éducation (rendre autonome) et non de formation (formatage pour une tâche précise). L’école orientée projet semble intéressante. Plutôt que d’apprendre des branches, c’est en suivant le fil rouge d’un projet que l’enfant découvre ce qu’il a besoin de savoir pour réaliser son projet. Ainsi la motivation est intérieur et constante. => Concrètement il existe l’ECEC, Ecole Communautaire Entrepreneuriale Consciente. Pour en savoir plus, voici un article du nouvelliste.
  • Créer du lien, un réseau, entre les parents qui scolarisent leur enfants à la maison. Déjà rien que pour que le grand public sache que ça existe.
  • Aussi dans l’éducation axer sur les 3 axes: accepter l’erreur, collaborer, rebondir. Le système actuel est trop culpabilisant face à l’erreur.
  • Tout simplement faire connaitre le RBI. Rien que de connaitre cette idée transforme la vie des gens. Ainsi on pourrait organiser la même chose qu’aujourd’hui, mais en pleine rue. => Tentons le world café en pleine rue avec des passants !  Organisons de world café comme aujourd’hui dans chaque village.
  • Réformons le système monétaire. Il faut que le pouvoir de création monétaire serve à l’intérêt public et pas aux banques. => à ce propos faites signer l’initiative pour la monnaie pleine qui est lancée aujourd’hui ! Toute le monde n’est pas du même avis dans le groupe. Nous avons des gens plutôt contre cette initiative et un membre du comité d’initiative qui lui est évidemment pour. Mais dans tous les cas, signer et faire signer cette initiative est un bon moyen de faire connaitre le système de création monétaire au grand public et donc de permettre à une réforme de se faire. => http://www.initiative-monnaie-pleine.ch/
  • Favoriser les FabLab, des lieux de travail collaboratif où des outils comme les imprimantes 3D et découpeuses laser sont mis à disposition de la communauté de co-créateurs.  Le mode de travail dans les FabLabs applique à la création d’objet ce qui se fait actuellement dans les communautés de création de logiciel libre. Ainsi on peut s’attendre à ce que la forme classique de l’entreprise disparaisse et se fasse remplacer par les communautés de co-créateurs. De même que le mode de financement d’un produit va de moins en moins passer par le crédit bancaire et la bourse et beaucoup plus par le « crowdfunding ». Pour en savoir plus: http://martouf.ch/blog/521-artisanat-industriel.html
  • Favoriser la création de jardins partagés pour créer du lien social local, un savoir faire, et de la nourriture !

Cette magnifique après-midi a été très fructueuse et très sympathique. La méthode a porté ses fruits, on refera. La méthode est nettement plus motivante qu’une réunion classique.

Au vue du nombre de propositions qui ont émergées de notre intelligence collective en si peu de temps. L’exercice sera à refaire.

Alors restez bien au courant et (re)venez à notre prochaine réunion de ce style qui sera indiquée dans notre agenda. D’ici là nos réunion « Accueil et brainstorming » vous sont toujours ouvertes.